Employeurs comme employés, tout le monde gagne avec des politiques de conciliation travail-famille. Télétravail, horaires flexibles et congés familiaux : Il faut savoir négocier.

Il n’y a pas si longtemps, une personne avait la responsabilité du fonctionnement de la maisonnée, des enfants et autres personnes vulnérables de la famille et ce, à temps plein. Aujourd’hui, 77 % des mères de jeunes enfants sont sur le marché du travail, mais la tendance est forte dans plusieurs milieux, de faire comme s’il y avait toujours quelqu’un de disponible à la maison. Les mentalités évoluent lentement et la compréhension des employeurs concernant les nouvelles réalités des parents travailleurs s’améliore tranquillement. Au Québec, de nombreux employeurs se retrouvent dans la catégorie des très petites entreprises ce qui explique en partie la situation actuelle de la conciliation travail-famille. C’est toute une culture du travail qui doit s’adapter.

conseil
conseil
conseil
conseil